Posts Tagged 'SpringSource'

Spring Integration – Apache Camel

Cet article fait suite à la présentation des frameworks d’intégration Java et propose un survol des deux solutions les plus en vue aujourd’hui : Spring Integration (Spring SI) et Apache Camel.

Il n’a pas la prétention d’être exhaustif en terme de couverture des fonctionnalités proposées par les produits et n’est pas issu d’un réel retour d’expérience s’appuyant sur les deux frameworks. L’idée est plutôt d’évaluer de manière qualitative et objective ce que propose chacun des candidats sur différents axes permettant de connaître leur positionnement relatif. Lire la suite ‘Spring Integration – Apache Camel’

Interview de Dave Syer, créateur de SpringBatch


Frédéric Tu et Moez Louati de SQLI Consulting ont eu l’occasion de croiser Dave Syer, créateur de SpringBatch lors de la conférence SpringOne à Anvers en mai dernier. Voici la retranscription de cette brève rencontre entre deux séminaires. J’en profite pour remercier Michael Isvy de l’avoir gentiment organisée.

Bonjour Dave, peut-on en savoir un peu plus sur toi et ton arrivée chez SpringSource ?
Depuis bientôt deux ans, je fais partie de l’équipe SpringSource. Depuis 2004 j’étais utilisateur du Spring Framework. J’ai tout de suite été charmé par ce produit. J’avais aussi l’avantage d’être en contact direct avec les équipes d’Interface 21. J’ai proposé en 2006 à SpringSource de prendre un congé sabbatiques afin de contribuer au framework sur mon temps personnel. Quand j’ai fait part à Rod Johnson de mon désir de le rejoindre pour quelques mois, il m’a fait une proposition d’embauche à la place ! Cela va faire bientot 2 ans que j’y suis et je ne le regrette aucunement.

Tu es le créateur de SpringBatch, peux-tu nous en dire un petit peu plus sur ce framework ?
Tout d’abord, ma philosophie est qu’une entreprise ne devrait jamais passer du temps à développer des composants qui ne sont pas liés à son coeur de métier ou qui ne contribuent pas à son chiffre d’affaire. Pour ce qui est de Spring Batch, ce framework répond à la problématique des batch de deux manières.

  • La première, que j’appellerais « Infrastructure » est chargé de répondre à tous les besoins bas niveau et dont le code est assez récurrent et répétitif. Cette couche propose ainsi une boite à outils de composants génériques et prêts à l’emploi pour toutes les actions habituelles de manipulation de ressources (lecture de fichiers sous différents formats, gestion des connexions, …).
  • La deuxième partie concerne le modèle haut niveau, noyau même du framework appelé « Core Domain ». Son objectif est de normaliser et gérer le cycle de vie du batch, « quelles sont les prérequis », « par quoi commencer » et « où finir ». Elle offre une architecture haut niveau de composants modulables, qui doivent répondre à des besoins assez particuliers, avec une organisation des tâches assez précises. On parle de lancement de « jobs », composé de « steps » et chacune a une définition assez fine pour le suivi. Bien évidemment, la couche d’infrastructure s’intègre complètement dans ce modèle, avec la particularité d’être compatible avec tous les aspects de gestion des lots, sauvegarde d’état, reprise, …

Quel est ton rôle dans Spring Batch et qui d’autre participe au framework ?
Je suis avant tout Consultant chez SpringSource et fondateur de Spring Batch. Je participe un peu à tous les niveaux, de la définition des objectifs, au développement tout en passant par la conception. J’y consacre environ un quart de mon temps, ce qui représente à peu près une semaine par mois. A part moi, un développeur SpringSource y travaille à plein temps. Spring Batch étant le fruit d’une collaboration avec Accenture, deux de leurs consultants consacrent une grande partie de leur temps à faire évoluer le projet, ce qui amène le noyau de l’équipe à 4 commiters. Spring Batch est déjà utilisé en production par au moins quarante à soixante projets répartis sur une quinzaine d’entreprises. Ces chiffres sont très approximatifs sachant qu’aujourd’hui (NdR 11 mai 2008), j’apprends à toute heure que de nouveaux développeurs utilisent ou évaluent mon projet.

Peux-tu nous dire quelles sont les prochaines étapes du développement de Spring Batch ?
Comme vous avez pu le voir, Spring Batch ne possède pas encore de console d’administration et de suivi. La version Spring Batch 2.0 devrait pouvoir proposer de déployer les batchs sur la plateforme S2AP. Le modèle de packaging S2AP a le mérite d’être assez claire et modulaire, permettant aux batches de s’inscrire dans ce modèle. Les batchs seront packagés en bundle, ce qui permet d’avoir un fichier facile à déployer sur la plateforme. Ensuite les lancements de batchs et le suivi pourra se faire à travers la plateforme applicative. De plus, les ressources pourront être configurées directement sur le serveur.

Est-ce que les batchs devront obligatoirement adopter le modèle de déploiement S2AP ?
La philosophie de Spring a toujours été de pouvoir s’adapter au besoin et de très peu imposer de conyraintes à ses utilisateurs. Les projets seront libres d’adopter la future forme de packaging ou de continuer à lancer les batchs par une simple fonction main().

Penses-tu que le grid computing sera implémenté un jour dans Spring Batch ?
Beaucoup de projets ont déjà eu ce genre de besoins et ont réalisés eux même les adaptations qui vont bien. En tout cas, Spring Batch proposera dans un future proche, un travail main dans la main avec Spring Integration. Les conférences vont bientôt reprendre, je vous invite à suivre ma présentation s’intitulant « Enterprise Integration with Spring Batch » …

SpringOne 2008, les slides de synthèse

Fort de sa présence à SpringOne 2008, SQLI vous a proposé des billets avec les commentaires « à chaud » de ses fidèles représentants. La SpringSource Application Platform, OSGi et les projets du portfolio Spring (Spring Batch, Spring Integration…) recèlent encore peut-être quelques secrets pour vous, mais vous avez pu vous mettre au goût du jour à propos de l’actualité de Spring !

Notre travail ne s’est pas arrêté là et nous vous proposons aujourd’hui une restitution détaillant les sessions auxquelles a assisté Arnaud Cogoluègnes. Cette restitution est un compte-rendu détaillé de 9 sessions ainsi que des 2 keynotes de SpringOne, avec les références de chacun des intervenants.
SpringOne 2008 avait une actualité chargée : 3 sessions se déroulaient en parallèle dans 3 salles différentes, il fallait donc faire un choix ! Les sessions concernent donc principalement la partie middleware de Spring (Spring Core, Spring Integration…) et la SpringSource Application Platform. Toutes nos excuses aux représentants de la partie Web de Spring (Spring MVC et consorts), de l’AOP et de l’Application Management Suite !

Vous pouvez télécharger cette restitution ou la consulter en ligne, bonne lecture !

Un grand merci à Arnaud Cogoluègnes de SQLI Lyon pour cette contribution.

Interview de l’équipe française de SpringSource

La société SpringSource (ex Interface21) éditrice du framework Spring vient d’ouvrir une filiale dans l’hexagone. Nous avons rencontré Julien Dubois, directeur régional France et Michaël Isvy, responsable des activités de formation.

Quelles sont les activités de SpringSource aujourd’hui ?
SpringSource est le créateur du framework Spring ainsi que d’une dizaine de frameworks spécialisés, pour la plupart basés sur la philosophie Spring, par exemple: Spring Batch, Spring Web Flow, Spring Web Services. Depuis l’acquisition de Covalent, SpringSource a également une forte activité de développement et de support dans le monde des produits Apache, en particulier Apache Web Server, Tomcat et Active MQ. Aujourd’hui, Spring est l’un des frameworks Open-Source les plus utilisés dans le monde Java (et probablement le plus utilisé sur les nouveaux projets). Son adoption s’est faite à une vitesse fulgurante. Notre objectif est de fournir la meilleure plate-forme Java pour les applications d’entreprise, et ce sur l’ensemble du cycle de vie des applications : développement, test, déploiement et production.

Nous proposons un certain nombre de services autour de nos technologies : tout d’abord des formations, qui sont très populaires, et que grâce à Michaël nous pouvons désormais animer en Français. Ensuite nous proposons du conseil sur nos technologies : il s’agit de missions courtes, généralement durant moins d’une semaine, pour une aide précise sur un sujet très pointu. Enfin, et c’est en train de devenir notre activité principale en ce moment, nous proposons du support aux entreprises clientes : un certain nombre de grandes sociétés internationales, comme par exemple HSBC, ont ainsi pris un contrat de support chez nous. Ces clients disposent d’un support pour leurs développements et leur production, ainsi que d’un certain nombre d’outils complémentaires qui leur permettent de mieux développer et de mieux monitorer leurs applications Spring en production. (NDLR : à noter l’excellent document  »Spring in production’‘, pour ceux qui recherchent une présentation de Spring sous l’angle de l’exploitation).

Peux-tu nous présenter Spring Batch ?
Spring Batch est un framework basé sur Spring qui adresse la problématique de l’écriture de traitements longs en Java. Il est compatible avec la plupart des schedulers (lanceurs de tâches) disponibles et intègre des fonctionnalités telles que la gestion des curseurs et des transactions. C’est aujourd’hui la seule solution crédible pour l’écriture de batch dans le monde Java, qui est historiquement tourné vers le Web et les traitements interactifs de courte durée. De ce point de vue, Spring Batch est une innovation majeure puisqu’il vient combler un manque important sur la plate forme J2EE. A noter que Spring Batch est développé en partenariat avec les équipes d’Accenture.

Michaël, peux-tu nous présenter Spring Security ? Quel est ton rôle sur ce projet ?
Spring Security est le nouveau nom du framework Acegi Security crée par Ben Alex (SpringSource, Australie). C’est un framework qui permet de gérer les authentifications et autorisations de façon beaucoup plus évoluée qu’avec une sécurité J2EE « classique ». Il offre des mécanismes très souples (à base d’expressions régulières) pour poser les contrôles d’accès. Je suis commiter sur ce projet et je travaille en ce moment sur la refonte de la documentation. D’ailleurs, nous venons de sortir Spring Security 2.0. Cette nouvelle version est beaucoup plus facile d’utilisation que la précédente.

Pouvez-vous nous parler de SpringOne ?
SpringOne est la grande conférence annuelle européenne regroupant les utilisateurs de nos technologies. Elle réunit pendant deux journées l’ensemble de la communauté Spring autour de séminaires techniques animés par les meilleurs spécialistes. L’édition 2008 se tiendra les 11 et 12 juin prochains à Anvers en Belgique. Si vous voulez un avant-goût de la conférence vous pouvez aller voir notre vidéo sur YouTube ou les nombreuses présentations données lors des éditions précédentes qui sont disponibles sur parleys.com. Pour voir l’agenda de cette année et pour vous inscrire, allez sur le site de la conférence – rendez-vous à Anvers !

Julien, pourrais-tu nous décrire ton parcours ?
J’ai un parcours assez atypique pour quelqu’un qui fait du développement, vu que j’ai fait une école de commerce, l’ICN à Nancy. Pour ma défense, mon sujet de fin d’étude était sur le serveur Web Apache, c’était finalement assez prémonitoire vu que 10 ans plus tard je travaille pour la société qui emploie les principaux développeurs du projet ! Par la suite, j’ai travaillé dans quelques grandes SSII, et mon dernier poste avant SpringSource était chez un grand éditeur de logiciels français, Cegedim, chez qui j’étais responsable d’une équipe de développement de 25 personnes. Cette équipe était, bien entendu, spécialisée dans les développements JEE et grande utilisatrice de Spring. Enfin, je suis peut-être plus connu pour l’ouvrage que j’ai co-écrit, intitulé « Spring par la pratique », qui a été publié chez Eyrolles en 2006. J’ai toujours beaucoup aimé partager ma passion pour Java et Spring, et je suis très heureux de voir que ce livre a plu a beaucoup de gens. Nous en sommes au 3ème tirage ! C’est ainsi que j’ai rencontré Rod Johnson, qui a bien voulu nous écrire la préface. A l’époque je n’aurais jamais cru qu’il serait un jour mon patron ! (Lien vers l’ouvrage Spring par la pratique sur le site d’Amazon)

Et toi Michaël, comment es-tu arrivé chez SpringSource ?
C’est une longue histoire ! J’ai commencé ma carrière par 4 ans de développement Java « classique ». J’ai ensuite travaillé chez Sysdeo comme consultant et formateur pendant 3 ans (avant même qu’elle ne devienne une filiale de Sqli). J’écrivais aussi quelques articles pour des journaux comme Programmez!. En octobre 2006, lors de la sortie de Spring 2.0, j’ai interviewé quelques personnes du projet Spring pour l’écriture de mon article. Je suis resté en contact avec eux, et il y a quelques mois, on m’a proposé d’aider Julien à monter le bureau français de SpringSource. Compte tenu de mon engouement pour les projets Spring et les ambiances internationales, c’est quelque chose que je pouvais difficilement refuser !

A quand un runtime Spring qui concurrence vraiment JEE ?
Tout d’abord, je précise que Spring n’est pas concurrent de JEE, SpringSource étant d’ailleurs impliqué dans la conception de JEE 6 : nous sommes membres à part entière de la JSR 316, qui définit JEE 6, et nous sommes très heureux des perspectives offertes par JEE 6. Par contre, il est vrai que nous croyons que les serveurs d’applications JEE d’aujourd’hui manquent de modularité.. Suite au rachat de Covalent, qui est un contributeur de Tomcat, et à notre adhésion à la fondation Eclipse, qui propose un runtime OSGi de grande qualité, la rumeur d’un runtime Spring est omniprésente. Pour l’instant, cependant, nous restons maîtres de notre roadmap et aucune annonce officielle n’a été faite à ce jour. Cela reste donc une rumeur !


Mises à jour Twitter

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Catégories

Statistiques

  • 64,079 hits