Posts Tagged 'cloud-computing'

Peut-on avoir confiance dans le Cloud ?

Dans son propre Système d’information, la DSI pilote toutes les données et transactions internes. Elle doit en connaitre les procédures de protection des données et de sécurité à mettre en œuvre pour se protéger ainsi que ses collaborateurs.

Cette tâche devient de plus en plus ardue au regard de la complexité grandissante des SI. Cela pousse les dirigeants à regarder vers le Cloud. Lire la suite ‘Peut-on avoir confiance dans le Cloud ?’

Quelles compétences pour le Big Data ?

1 – LES PROMESSES ET LES RISQUES DU BIG DATA

Comme pour beaucoup de technologies émergentes, il est délicat de proposer une définition à la fois précise et exhaustive de ce qu’il est convenu d’appeler désormais le « Big Data ». Une possibilité consisterait à voir dans cette nouvelle tendance la concrétisation d’un rêve technologique qui n’est pas sans rappeler les ruées vers l’or du passé. Profondément enfouis dans les logs des serveurs web des sites marchands ou dans les commentaires laissés par des myriades d’internautes sur les réseaux sociaux, se tapiraient de colossaux gisements de données non-structurées qui ne demanderaient qu’à être exploités. Pour le plus grand profit des entreprises qui se seront dotées des outils de « forage » appropriés pour exploiter ce nouveau filon. Lire la suite ‘Quelles compétences pour le Big Data ?’

Ipad et l’hyper-mobilité : le chaînon manquant ?

Quelques mois après la sortie de la tablette d’Apple, où en est-on aujourd’hui de l’utilisation de l’Ipad dans un contexte professionnel fortement distribué ?

Je vous propose dans les paragraphes suivants quelques réflexions, constats et idées qui viennent à l’esprit dès lors que l’on commence à vouloir profiter pleinement du potentiel de la machine.

Où sont-ils ?

où sont les Ipad ?

Premier constat, restreint au paysage français et vu de ma petite fenêtre : on voit très peu d’Ipad ! que ce soit en réunion, dans les transports en communs, dans les cafés, dans les lieux public. Les propriétaires ont-ils peur de susciter les jalousies, n’assument-ils pas leur côté « early-adopters », ou simplement ne l’utilisent-ils pas ?

Nous n’en sommes qu’au début je vous le concède, il faut se laisser encore un peu de recul pour obtenir des statistiques pertinentes, au demeurant particulièrement rares sur le web, mais quand on commence à entrevoir les possibilités d’utilisation de la machine, on n’a qu’une envie, en abuser !

Lire la suite ‘Ipad et l’hyper-mobilité : le chaînon manquant ?’

Livre « Intégrer Google Apps dans le SI »

Couverture livre Google Apps

Lancement d’un nouvel ouvrage co-écrit par 4 experts SQLI (Dunod)

Préface d’Adrian Joseph, Directeur Général de Google Enterprise EMEA Lire la suite ‘Livre « Intégrer Google Apps dans le SI »’

Séminaire Web sur Google Apps

Messagerie en SaaS : comment réduire jusqu’à six fois le coût de votre messagerie avec Google Apps ?

Selon une récente étude* le coût moyen d’une messagerie interne avoisine les 260 € par an et par utilisateur. À service équivalent, Google propose une solution externalisée de messagerie pour seulement 40 € par an et par utilisateur !

SQLI, partenaire intégrateur privilégié de Google, est l’une des premières entreprises françaises d’envergure à avoir adopté cette messagerie révolutionnaire. Ce Web-séminaire vous présente la démarche proposée par les équipes SQLI Consulting pour réaliser une migration vers Google Apps.

Ce séminaire s’adresse aux DSI, aux directeurs des études et aux responsables de la messagerie / outils collaboratifs, de grandes entreprises, d’organismes publics ou de PME.

Avec la participation de Google France, nous vous présenterons :

  • La solution Google Apps avec ses fonctionnalités de communication unifiée et de collaboration
  • Le ROI impressionnant de la solution
  • Un exemple de success story
  • La protection des données
  • La démarche de migration de SQLI Consulting

Invitation au web-séminaire le 10 Mars 2009 de 10h à 11h. Pour vous inscrire : merci d’indiquer par mail à Gilles Grandjean – ggrandjean@sqli.com, votre nom, prénom, société, fonction, email. Il se fera un plaisir d’enregistrer votre inscription et vous communiquera toutes les informations nécessaires pour participer à ce web-seminaire.

* Etude Forrester du 5 janvier 2009 : « Should your email live in the Cloud ? A comparative cost analysis »

Thierry ALBAIN

Sortie de notre livre "Cloud Computing et SAAS"

SQLI Consulting annonce la sortie de son nouvel ouvrage ouvrage « Cloud Computing et SaaS : une rupture décisive pour l’informatique d’entreprise » écrit par Guillaume Plouin, responsable innovation chez SQLI, et préfacé par Dave Armstrong de Google.

Le cloud computing est en train de révolutionner le monde informatique. Il consiste à externaliser les infrastructures informatiques vers des prestataires spécialisés, au même titre que les entreprises externalisent la production d’électricité vers des spécialistes comme EDF. C’est un virage comparable à celui du web en 1995. Ce livre vous permettra de découvrir en détail les tenants et les aboutissants de cette nouvelle « mutation de l’informatique ».

  • La première partie présente le concept de cette « informatique dans les nuages » et celui du SaaS (Software as a Service) en expliquant ce qui les différencient.
  • La deuxième partie explique quels sont les avantages et les inconvénients du cloud computing pour l’entreprise en prenant successivement les points de vue de la direction, des utilisateurs puis des informaticiens.
  • La troisième partie décrit les étapes à franchir pour évoluer vers le cloud computing.
  • La quatrième partie propose un panorama des offres SaaS aujourd’hui disponibles.
  • La dernière partie, plus technique, décrit les architectures sous-jacentes aux applications. Elle présente les PaaS (Platform as a Service) qui permettent aux entreprises de faire héberger leurs développements spécifiques sur des architectures multi-tenants.

Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui souhaitent comprendre les concepts et les enjeux du cloud computing tant côté « informatique » (chefs de projet, architectes, développeurs, administrateurs…) que côté « usages » (maîtrises d’ouvrage, consultants…).

Google Apps et la sécurité

Beaucoup s’interrogent sur la sécurité du modèle SaaS proposé par Google. Est-il raisonnable de lui confier la gestion de sa messagerie ? N’y a-t-il pas un risque de piratage accru ? Google va-t-il lire le contenu de nos mails ?

Autant de questions auxquelles nous allons tenter ici d’apporter des réponses. A noter que les éléments de sécurité suivants ne concernent que la version payante « Premier Edition » de Google Apps.

Sécurité du modèle SaaS :

Comparée à une solution interne où le stockage et l’accès aux mails ne sont possibles qu’à partir du réseau d’entreprise, la solution SaaS de Google Apps parait peu sécurisée. Il n’en est rien.

Google est constamment attaqué par des pirates tentant de voler les données de ses datacenters La sécurité est donc l’une de ses principales préoccupations. Google a compris que sa réussite et sa pérennité dépendent, non seulement de sa solidité financière, mais aussi de sa capacité à protéger efficacement les données de ses clients.

Confidentialité

On reproche à Google, comme aux autres fournisseurs de solutions gratuites de messagerie sur le Web, de lire le contenu des messages. Il est facile de s’en apercevoir à cause de la publicité associée à notre messagerie. En fait, les robots de Google lisent le contenu de nos mails pour cibler les thèmes des publicités affichées.

Dans la version payante de Gmail, l’interface de consultation des mails est exempte de toute publicité. Il devient donc inutile, pour les moteurs de Google de lire le contenu des mails. De plus, la confiance que l’on accorde à Google est aussi basée sur le caractère confidentiel des mails hébergés.

Accès

Google assure la sécurité du transport des messages entre le navigateur client et ses serveurs en chiffrant les communications avec HTTPS. C’est une option qui est facultative, mais nécessaire et qui ne réduit pas la performance de la solution.

Pour ceux qui désirent garder un client de messagerie lourd, les protocoles POPS et IMAPS sont également disponibles.

Authentification

Google gère l’authentification en proposant une page d’identification. Dans ce cas, seule l’empreinte des mots de passe est stockée chez Google.

Google peut déléguer l’authentification à l’entreprise. Dans ce cas un échange de jeton SAML remplace la saisie du mot de passe.

Archivage

La sécurité concerne aussi le stockage des messages. Certaines entreprises autorisent leurs employés à laisser sur le serveur de mails, leurs messages tant que la taille globale n’excède pas quelques dizaines de Mo. Une fois la capacité atteinte, il devient impossible d’envoyer de nouveaux messages.

Google offre une capacité de stockage de 25 Go par utilisateur sur les serveurs. Il devient donc inutile d’archiver ses mails localement puisqu’ils le sont déjà sur les serveurs de Google.

Antivirus et anti-spam

La solution Google Apps est fournie avec un antivirus performant qui analyse le contenu à risque des messages ainsi que les pièces jointes avant leur téléchargement. La différence avec un antivirus local est que Google parcourt les messages et les pièces jointes avant de les transmettre.

L’anti-spam, tout aussi efficace, bénéficie de l’expérience induite par les millions de messages qui transitent tous les jours sur les serveurs de Google. Chaque message, reconnu identifié comme spam est gardé sur le serveur pendant 14 jours avant d’être définitivement détruit. Cette solution fournit en plus la possibilité de récupérer les mails détruits par erreur pendant 90 jours.

Reprise d’activité sur incident

Google a passé la série d’examen « SAS 70 type 2 ». C’est un audit de conformité en matière de protection des informations stratégiques tout au long du cycle de vie des données. Cette certification assure de la mise en œuvre de contrôles et de sauvegardes efficaces.

Par ailleurs, le SLA annoncé par Google est de 99,9%, ce qui assure une indisponibilité de la messagerie inférieure à 9 heures par an. Pour nous prouver sa confiance dans le système, les employés de Google l’utilisent, eux aussi comme messagerie d’entreprise !

Une messagerie interne est-elle plus sécurisée ?

On pourrait le penser si elle n’est accessible qu’en interne. Mais, il n’en est pas moins vrai que les messages sont stockés en clair et que le personnel technique en charge de la messagerie a accès à tous les mails. De plus, la capacité de stockage sur les serveurs internes est plus limitée et donc chaque utilisateur est tenté de faire des sauvegardes régulières sur CD de ses messages, avec tous les risques de vol de données que cela comporte.

En conclusion, on peut donc affirmer, que loin de présenter des risques pour la sécurité des données, l’utilisation de Google Apps renforce le niveau de sécurité des outils de messagerie.

Thierry ALBAIN


Mises à jour Twitter

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Catégories

Statistiques

  • 64,072 hits