Conférence PULSE 2012, journée 3


Cette année deux consultants Alcyonix participent à la Conférence IBM PULSE 2012 à Las Vegas. Voici le compte-rendu de la troisième journée de la conférence.

Journée 3 – La grande messe

La session générale

La journée démarre avec un magnifique spectacle du groupe « Team iLuminate ». Un mélange d’art et de technologie qui donne naissance à un spectacle époustouflant.

Après le cours de stratégie des deux premières journées, IBM a décidé de nous rappeler que son métier historique est la construction de matériel informatique. On a eu droit à une présentation sur la capacité d’IBM de réduire les coûts d’infrastructure en vendant des nouvelles machines plus puissantes ! C’est la magie du Cloud.

Si vous n’êtes pas convaincus de la logique de la chose, il suffit d’écouter dans la foulée le talk show organisé avec des clients pour plus d’arguments avec des exemples du type 50 serveur HP + 50 serveur SUN remplacés par 2 serveurs IBM !

La dernière présentation de la session générale est consacrée une fois de plusau Cloud. Pour changer un peu,  on a eu droit à une présentation  des modules qui constituent la plateforme IBMSmartCloud. Il ne faut pas trop chercher, toute la gamme des produits Tivoli y est.

Service Management, la stratégie du futur

Cette session a démarré avec un petit rappel sur les nouveaux enjeux du service management avec l’arrivée du Cloud. Pour résumer, nous passons d’une ère ou l’IT apporte de la valeur à une ère ou l’IT est considéré comme un actif de l’entreprise. Comme pour tout les actifs, il faut gérer à partir de maintenant trois critères : la demande, le coût et la qualité.

Avec l’arrivée du Cloud, l’usage d’un outil automatique pour la gestion des actifs informatiques et la planification des services  devient vital pour l’entreprise. Ce n’est pas la peine de trop chercher, MAXIMO est l’outil idéal pour ce besoin !

Enterprise Asset Management, la stratégie dans le secteur transport

Waou, magnifique, très intéressent, c’est les trois mots qui me viennent à l’esprit en pensant à cette session.

Cette session structurée autour de trois retours d’expérience de MTA NYC, Russian Railways et Amtrak a pour but de passer le message que la gestion des actifs dans les entreprises du transport est un quartier fonctionnel qui nécessite la mise en place d’un SI complet et non pas juste d’un outil. Trois retours d’expérience qui démontrent qu’on a besoin de puiser dans tout notre savoir faire d’ingénierie des systèmes d’information pour mener à bon port les projets.

En grosse maille, voila les besoins qu’il faut traiter pour réussir la mise en place d’un SI de gestion des actifs :

  • Il faut construire une vision stratégique : Urbaniser
  • Mesurer la maturité des actifs : Retour d’expérience et change management
  • Construire une trajectoire sans oublier de prendre en compte le reste du SI de l’entreprise
  • Construire les Business Cases et calculer le ROI
  • PMO : Lean sembla la meilleur approche pour ce type de projet
  • Gouvernance : Il faut se baser sur le savoir faire de la gouvernance IT.

La session a été très riche en informations et en idées. Nous lui consacrerons un billet spécifique dans les prochains jours.

Reporting dans Maximo v7

Enormément de monde à cette session, tant clients qu’intégrateurs.

Comparaison du reporting Birt et Cognos (nouveauté de la v7.5). Je ne suis pas convaincu, on ne voit pas une grosse valeur ajoutée par Cognos et cela fait toujours un outil en plus et … des licences en plus !

Le message fort qui est poussé est d’utiliser tous les autres outils MAXIMO (download, KPI, rapport sur mesure) plutôt que de faire des rapports développés (ce qui coute si cher !) bref, cela traduit tout de même une certaine faiblesse de la solution. Quand à la migration des rapports lors des opérations de migration, la conclusion est sans appel : il faut tout refaire !

Beaucoup de liens utiles fournis par ailleurs :

Démonstration Tririga

On s’est fait offrir une démo Tririga personalisée. Le produit est réellement séduisant, plus « user-friendly » que Maximo en termes d’IHM en particulier avec des diagrammes très attractifs et une interface SIG.

Il s’articule autours des 5 modules suivants :

  • Real estate : gestion des contrats, locations, bails, etc…
  • Projects : module de gestion de projet avec des taches, des risks,  des plannings, des budgets,
  • Facilities : gestion de l’occupation, des déménagements, des locaux, …)
  • Opérations : Gestion des opérations courantes, réparations, service de ticketing, etc…
  • Environnement : intégration des données de consommations (eau/gaz/électricité) pour établir des diagnostics de performance énergique et répondre à des contraintes légales. Sur ce point, on ne nous a pas caché que c’était certainement très « US oriented ».

Les capacités de personnalisations sont, pour simplifier, quasi-identiques à ce que Maximo propose. Par contre, le mot clé est de ne pas le faire mais au contraire de rester aussi proche que possible du produit de base.

DEV OPS et Disciplines Agile Delivery (DAA)

Pour résumer la session, il s’agit du discours habituel autour de l’approche de développement agile mais en incluant la facette production. L’idée est que pour bien réussir un projet en agile il faut fluidifier la relation entre les équipes de développement et les équipes de production. L’amélioration de la relation entre les deux équipes passe par les trois éléments clefs : collaboration, alignement des processus et l’alignement des outils.

DevOps est l’approche agile d’IBM qui prend en compte l’aspect production. Il s’agit de la démarche habituelle  SCRUM à laquelle on ajoute une phase d’INCEPTION en amont et une phase de TRANSITION à la fin. La première phase pour bien préparer le projet avec les métiers et les mettre d’accord sur les objectifs du projet. La dernière phase pour définir comment les développeurs et la production doivent travailler ensemble. Rien de nouveau par rapport à ce qu’on pratique sur nos projets agile depuis des années !

Solution Expo
Plein de stands et plein de solutions !

On ne peut pas tout détailler mais beaucoup de stands sont directement orientés autour de Maximo avec différents types de services : reporting, mobilité, migration, …

Faits marquants de la journée

  • Très forte rafale de vent sur Vegas aujourd’hui
  • La fatigue du décalage se fait sentir
  • Ce soir, c’est la soirée spéciale IBM avec le groupe MAROON5
Pour en savoir plus sur PULSE 2012 : http://www.youtube.com/ibmpulse
Pierre-Olivier WOLFF & Moez LOUATI

0 Responses to “Conférence PULSE 2012, journée 3”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Catégories

Statistiques

  • 64 117 hits

%d blogueurs aiment cette page :