Cas d’utilisation d’un ESB

Dans la vision standard d’une architecture SOA, on retrouve toujours un certain nombre d’éléments communs : des services, des clients ou consommateurs de ces services, un annuaire/registre de services, et une infrastructure technique, l’ESB, utilisée comme couche de médiation entre les fournisseurs et les consommateurs de services.

Lors de nos missions chez SQLI Consulting, nous avons identifié quatre grands cas d’utilisation d’un ESB à différents niveaux de l’entreprise.

1) Usage intra applicatif

C’est un cas d’usage limité, presque toujours implémenté avec un ESB Open Source, léger et simple à mettre en œuvre.
On le retrouve dans des applications ayant un fort besoin d’agilité, qui justifie le surcoût en performance que provoque le passage par un ESB, ou dans des applications proposant une interface multi protocoles (pour des progiciels en marque blanche par exemple) ; le module consommateur de service se trouve alors dans une autre application / système.

2) Usage tactique

L’utilisation tactique correspond à un ESB utilisé au sein d’une entité / département afin de mettre à disposition pour l’ensemble de l’entité des services réutilisables.

Les services exposés peuvent être issus :

  • De nouvelles applications reposant une sur une architecture SOA interne (exposition des services via les standards actuels)
  • D’applications existantes dont une partie du code applicatif est réutilisé pour exposer des services (exposition des services via les standards actuels)
  • De systèmes légataires, tels que les mainframes ou AS400 (exposition de services grâce à des connecteurs spécifiques)

3) Usage stratégique

La vision stratégique correspond à l’utilisation de l’ESB pour établir une communication entre les silos, dans le but d’exposer des services utilisés par des processus métier transverses. Comme pour la vision tactique, les services peuvent être issus de diverses sources, voir même de l’ESB tactique qui peut exister dans chacun des silos.

4) Communication externe

Dans ce cas d’usage, l’ESB est destiné à exposer des services pour une utilisation externe à l’entreprise

Dans ce genre d’utilisation, les aspects de sécurité doivent être l’objet d’une attention particulière. Pour cette raison, il est d’usage de ne pas utiliser un ESB interne (tactique ou stratégique), mais de dédier un ESB pour les communications avec l’extérieur. Un ESB pour la communication externe sera généralement placé dans une DMZ.

Il est à noter que les échanges inter SI se font généralement par l’intermédiaire de web services (sécurisés), et que les besoins en connectivité sont donc souvent plus limités. Ces différents cas d’utilisation se combinent dans les entreprises au fil des implémentations SOA plus ou moins stratégiques à différents niveaux du système d’information.

Les ESB en entreprise, où en est-on actuellement ?
Au travers de nos missions, nous remarquons que les deux usages majoritaires des ESB sont :

  • l’ESB départemental afin de faire communiquer différentes applications appartenant à un ou deux ensemble fonctionnel
    Même si ces projets font parfois communiquer deux silos, il n’est pas possible de les considérer comme des projets d’ESB stratégique, qui est une réflexion globale sur la communication au sein de l’ensemble du SI, et dont l’objectif est l’implémentation de bout en bout des processus métiers de l’entreprise.
  • l’ESB pour l’extérieur afin d’offrir des services aux clients/partenaires de l’entreprise.

L’usage intra applicatif ne se justifie que dans de rares cas, lorsque l’agilité de l’application est considérée comme plus importante que ses performances.
Enfin le cas de l’ESB stratégique, transverse à l’entreprise reste encore limité, principalement par le fait que la plupart des systèmes d’information n’ont pas la maturité requise pour faire émerger des services dans l’ensemble de l’entreprise.

Je pense personnellement que l’un des principaux enjeux est maintenant l’interconnexion de ces différents ESB mis en place au cours de l’évolution du SI souvent sans se préoccuper de la vision globale du SI, nécessaire à l’alignement du SI sur le métier.

1 Response to “Cas d’utilisation d’un ESB”


  1. 1 Yves tapos 08/12/2009 à 13:38

    Bonjour, Sur l’un de nos projets, nous avons deux applications (et donc deux bases de données) qui gèrent deux mêmes informations. Notre prestataire nous propose de réaliser une double sauvegarde ? Il préconise donc qu’à chaque sauvegarde, l’application enregistre la même informations dans les deux bases, qu’en pensez vous ? Si j’ai bien compris votre article sur les ESB, il faudrait définir un référentiel des données uniques et que chacune des applications se connecte via des services sur le référentiel ? On garde les interfaces et on les branche sur le même service non ? Merci !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Catégories

Statistiques

  • 64 114 hits

%d blogueurs aiment cette page :