L'identité 3ème pilier de SOA, JSF 2, Silverlight

La gestion de l’identité au sens large dans un contexte SOA est le sujet de la session co-animée par Sun et Layer7, qui vend du matériel destiné à accélérer les couches de Web Services concernées. Après une série d’exemples destinés à assimiler l’intégration des identités comme le talon d’Achille actuel des solutions SOA d’intégration de service, on est entré dans le vif du sujet et la mise en œuvre progressive des différentes couches. Et là, heureusement que Metro aide pour faire ça ! Passer à la sécurité appliquée au niveau de chaque message se fait presque simplement, l’utilisation de SAML (1.1, pas 2…) aussi. Maintenant reste un problème de taille : la multiplication du many to many. Pour faire simplement, on va dire qu’on se retrouve avec plusieurs types de fournisseurs de tokens d’identification, et au moins autant de dispositifs destinés à leur validation, et autant de code à reprendre si un des schéma d’authentification change. La solution selon Layer7 c’est justement d’externaliser dans un policy enforcement point ce travail de plomberie, chaque application n’ayant plus qu’une seule relation de confiance à avoir. Si le trait est un peu forcé, cette possibilité est à considérer dans un contexte très hétérogène et mouvant.

La session suivante, présentée par Ed Burns et Roger Kitain, était consacrée à JSF 2. Le but avoué de la présentation était d’inspirer confiance et de faire passer le message suivant : on a compris, à force, que JSF n’était pas (au début) très simple à utiliser, mais tout s’améliore. Cela passe par l’outillage dans tous les IDE pour créer visuellement les pages, l’alignement avec portlet 2, le fix en 1.2 des jsp avec l’alignement des EL, et surtout par l’intégration pure et simple de facelets pour la version 2. L’accent est aussi mis sur l’aide à la compatibilité entre les différents fournisseurs de composants, notamment en standardisant un peu l’utilisation d’AJAX. J’ai en tête une expérience un peu difficile de cohabitation entre IceFaces et un composant Ilog, je ne peux qu’applaudir cette prise de conscience !

Enfin, pour m’amuser un peu, j’ai voulu assister à une démonstration de l’intégration de MS Silverlight comme couche de présentation sur un backend JEE. Vous savez, Silverlight, le truc un peu sexy avec XAML comme langage de description, etc. Alors soit j’ai raté quelque chose, soit la magie n’a pas franchement opéré : l’intégration la plus aboutie s’est résumée à utiliser un service REST, et Visual Studio a planté en plein milieu de la demo. Celle-ci nous offrait une interface franchement moche, et au final, pour montrer que le runtime CLR .NET était plus efficace que le rendu JavaScript… ce dernier n’a jamais démarré.

0 Responses to “L'identité 3ème pilier de SOA, JSF 2, Silverlight”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Catégories

Statistiques

  • 64 114 hits

%d blogueurs aiment cette page :