REST, l'interopérabilité avec MS et SCA

Amusant : la gestion des files d’attente pour accéder aux conférences pourrait facilement trouver une analogie en JMS…

Tout d’abord, une intéressante présentation de la norme JSR 311, en public review, qui va permettre grâce à JAX-RS d’exposer et de consommer des services Java sous forme de web services REST, alternative légère à SOAP. Et une mise en oeuvre assez rapide :

  1. J’utilise JPA pour créer des classes entité pour accéder à la base de données
  2. J’utilise JAXB pour créer des représentation XML de mes objets, en combinaison avec Jersey (la RI de JAX-RS) pour leur transpostion en JSON
  3. Je consomme avec n’importe quel client (Java, runtime dans le navigateur en Javascript…)

Bien évidemment, NetBeans aide à tout cela, et notamment en intégrant Jersey. Au final une bonne raison de ne pas désespérer et de continuer à utliliser Java en backend.

Une transition en douceur avec des web services toujours, mais cette fois complets, pur SOAP avec tous les problèmes concentrés : l’interopérabilité entr java et .net.

Pour cela, Harold Carr, Lead Architect Sun du projet Metro (qui regroupe dans une librairie haut niveau tout ce qu’il faut pour WS-*) et Kevin Wittkopf, Senior Solutions Architect, Microsoft, venu avec WCF,se sont amusés à faire communiquer les deux mondes avec l’intégralité des couches de sécurité : création d’un token SAML, transmission, STS, WS-Security, WS-Trust, WS-Transfer/WS-Metadata Exchange… Il manquait juste WS-AtomicTransactions, WS-Coordination et WS-SecureConversation et le paquet était complet ! Le plus impressionnant, c’est que ça marche. Les deux framework sont capables de bien cacher toute cette complexité, et c’est tant mieux ! Question subsidiaire : avez-vous un jour regardé le trafic généré avec un WireSharck par exemple ? Amusez-vous, c’est impressionnant.

Enfin, le débat organisé par David Chappell sur SCA avec un panel quasiment exclusivement composé de vendeurs a permis d’identifier un certain nombre de points qui posent problème ou sont des freins :

  • pour créer un composite utilisant plusieurs technologies par exemple, il faut prendre tout chez le même vendeur…
  • JBI : en fait c’est plus bas dans l’infrastructure
  • Mais ça sert à qui ? Un seul utilisateur, de CapGemini UK, qui voit plus un avantage sur l’amélioration des structuration des équipes de développement.

Malgré tout le talent d’animateur de David Chappell, il semble tout de même que SCA soit de plus en plus perçu comme un mécanisme interne à des fournisseurs de solutions comme IBM ou BEA.

1 Response to “REST, l'interopérabilité avec MS et SCA”


  1. 1 Jerome Louvel 09/05/2008 à 19:18

    Je me permet de mentionner Restlet, un framework RESTful Java plus mature que la JSR-311, avec une API orientée classe. Le projet propose également une implémentation de JAX-RS.
    http://www.restlet.org Un autre retour intéressant de JavaOne sur le même thème par Tim Bray:
    http://www.tbray.org/ongoing/When/2


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Mises à jour Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Catégories

Statistiques

  • 64 114 hits

%d blogueurs aiment cette page :